PARTAGEZ
portrait-delphine-merx

Laissons-nous guider « Au fil des créas » et partons ensemble à la découverte des créations de Delphine Merx.

pendentif-au-fil-des-créas

Il y a trois réponses possibles à un objet design – oui, non ET WHAOUH ! Whaouh est la réaction que vous devez rechercher – Milton Glaser

pendentif-au-fil-des-créas-en-pâte-polymèreDelphine a commencé à travailler en temps que dessinatrice industrielle sur plan isométrique en tuyauterie puis en ferroviaire. Ce qui lui a permis de participé à la conception du TER 2N NG.

Waouh, c’est très technique tout ça Delphine ! 😀

L’entreprise étant en perte financière, Delphine a été licenciée. C’est, entre autres, pour cette raison qu’elle s’est mise à son compte et s’est lancée dans une aventure qui n’avait rien à voir avec son parcours initial, l’achat d’un bar/brasserie. Une histoire qui a durée 6 ans et qui s’est achevée, en raison de problèmes de santé liés à son dos. Son dos qui l’empêchait de porter des charges lourdes. Résultats des courses, elle a été dans l’obligation de vendre son affaire.

pendentif-au-fil-des-créas-en-pâte-polymère-turquoise

Delphine s’est retrouvée au chômage pendant 1 an. Puis, elle a eu envie de suivre ses passions, car elle en a plusieurs. Le tricot, le crochet, le tricotin, le crochet tunisien, les perles, la couture, la polymère, la broderie …

Bah oui, ce n’est pas interdit d’avoir plusieurs passions ! 😉

A l’origine, Delphine avait pour projet de créer une mercerie ambulante, seulement, son dos en a décidé autrement, l’empêchant de réaliser ce projet.

Elle se met, dans un premier temps, à apprendre la couture en autodidacte. Ensuite, elle se dit qu’il faut absolument qu’elle exerce un métier qui lui plaise pour ne plus jamais avoir à aller travailler péniblement voire à reculons.

pendentif-au-fil-des-créas-en-pâte-polymère-roseSoudain surgit une idée : « pourquoi ne pas créer des bijoux en pâte polymère ? ». La voilà lancée dans l’apprentissage du polymère et toujours en autodidacte, s’il vous plait. Depuis 1 an, elle s’épanouie énormément à patouiller.

Euh, patouiller, patouiller, ça veut dire quoi en fait ?

Patouiller, cela signifie travailler la pâte polymère. Mot provenant du langage « polymèriens » (= les patouilleurs de pâte polymère). Encore des inventions de ma part.  Je vous avais prévenu, j’invente des motsBref, reprenons !

Les étapes menant « Au fil des créas »

pendentif-au-fil-des-créas-en-pâte-polymère-multicolorPremière étapes : Delphine créé une boutique en ligne afin de vendre ses créations de bijoux mais aussi de la mercerie.

Deuxième étape : elle décide, en juin 2016, de créer son entreprise qu’elle nommera « Au Fil des Créas ». Elle va alors se renseigner à la BGE, le premier réseau d’accompagnement à la création d’entreprise.

Troisième et dernière étape : elle suit les 7 modules de formation spécifiques à la création d’entreprise qui lui ont permis, jusqu’en décembre 2016, d’apprendre énormément sur le sujet.

Inspiration et motivationpendentif-au-fil-des-créas-en-pâte-polymère-rouge

Delphine ne manque ni d’imagination et encore moins d’idées, du coup, elle créée beaucoup en « freestyle », c’est la raison pour laquelle ses pièces sont uniques.

Sa motivation : créer en partant de rien et savourer le résultat final, mais surtout, voir ce qu’elle est capable de réaliser.

Ses actus

Elle envisage, dans un premier temps, de créer sa marque et ensuite de démarrer des gammes de bijoux selon les saisons tout en essayant de suivre les tendances couleurs.

Au fil des créas sur le net

Site Internet ICI

Sa page FB : PassionCoutureDelph

Son groupe FB : Au Fil des Créas Phines

Instagram : delphinemerx

Au Fil des Créas / Tél :  07.64.07.73.42