PARTAGEZ
l'endométriose
Fondatrice de l'asssociation "Les Nouvelles Graines Urbaines"

Adisa Abdoulaye, jeune femme de 34 ans, elle même atteinte d’endométriose, a décidé d’en faire son cheval de bataille. Le 4 avril 2017, Adisa fonde l’association « Les nouvelles Graines Urbaines ». Et ce, après le diagnostic tardif de son endométriose. Elle souffre de complications de santé : phlébites à répétition, fausses couches ainsi que de douleurs chroniques au ventre.

Le déclic a bien sûr été, la maladie mais également les répercussions personnelles et professionnelles engendrées par celle-ci. Adisa avait la sensation d’être mal comprise et de fait, mal accompagnée puisque cette affection était méconnue par son entourage.

l'endométriose

Mais qu’est-ce que l’endométriose ?

L’endométriose, est une affection gynécologique douloureuse encore trop méconnue. Elle touche plus de 180 millions de femmes dans le monde et 4 millions en France.

L’endomètre est le tissu qui tapisse l’utérus. Sous l’effet des hormones (oestrogènes), au cours du cycle, l’endomètre s’épaissit en vue d’une potentielle grossesse. S’il n’y a pas fécondation, il se désagrège et saigne. Ce sont les règles.

Chez la femme qui souffre d’endométriose des cellules vont remonter et migrer via les trompes. Le tissu semblable au tissu endométrial qui se développe hors de l’utérus provoque alors des lésions, des adhérences et des kystes ovariens, (endométriomes) dans les organes colonisés. Cette colonisation, si elle a principalement lieu sur les organes génitaux et le péritoine peut fréquemment s’étendre aux appareils urinaire, digestif, et plus rarement pulmonaire. Source : www.endofrance.org

La pire des prisons, celle où l’esprit n’est plus, tant le corps n’est que douleurs – Miss Niouz

Les règles deviennent hémorragiques avec des saignements intermittents et les douleurs s’installent. On en vient alors à appréhender le temps qui passe. Ce temps qui nous guide, inéluctablement, vers cette énième période de règles, alors synonyme de douleurs. Les relations sexuelles sont également source de souffrance. On est prête à tout essayer, pour faire cesser, une fois pour toute, ce calvaire.

Le combat de l’association est la lutte contre l’endométriose ! Son objectif : informer et sensibiliser un large public sur cette maladie pour une meilleure prise en charge. Son rôle est également de sortir du silence et de faire toute la lumière sur cette affection gynécologique handicapante.

Pour ce faire, la structure organise des ateliers, des conférences ainsi que des événements culturels 1 à 6 fois par an.

l'endométriose

Les actus

Aller à la rencontre de jeunes femmes à travers le monde, pour les informer et les sensibiliser. C’est le but du projet « subtil Touch », un concept ou la mode permet la sensibilisation et l’information via des défilés au cours desquels les mannequins, portent un message pour une meilleure prise en charge.

« Les Nouvelles Graines Urbaines », c’est aussi la création de points relais d’information à travers le monde entier pour atteindre le plus de femmes possibles.

Si tout comme moi le combat de cette association vous interpelle, devenez adhérents et suivez l’association sur Facebook @lesnouvellesgrainesurbaines  ou encore connectez-vous au site internet www.les-nouvelles-graines-urbaines.com pour plus d’informations.