Accueil Blog Page 6

N’Hair, le logiciel dédié aux salons de coiffure

0

Un logiciel « révolutioN’Hair » !

Lors de l’édition 2016 du salon MCB by beauté Sélection, j’ai pu rencontrer Patrice Villemagne et David Cao, qui ont créé le logiciel N’Hair

 N’Hair, un logiciel design, facile et complet

FACTURATION : Encaissez rapidement avec la facturation N’Hair et gérez votre caisse automatiquement.

CLIENTS : N’Hair est la solution idéale pour le suivi des clients de votre salon de coiffure.

AGENDA : Planifiez les rendez-vous de tous les collaborateurs grâce à un agenda fonctionnel et efficace.

GESTION DU SALON : Gérez vos stocks, vos prestations, réalisez les opérations courantes de votre comptabilité

MARKETING : Fidélisez vos clients grâce aux Points Fidélité. Exploitez votre fichier client pour réaliser une campagne SMS ou un mailing ciblé.

SUIVI D’ACTIVITE : N’Hair vous propose de nombreuses statistiques et indicateurs pour analyser l’évolution de votre salon et vous aider à prendre la bonne direction.

Les avantages du logiciel n°1 des coiffeurs :

  • Design, simple et intuitif
  • Tout en un : aucune option supplémentaire à souscrire
  • Gestion complète
  • Logiciel personnalisable
  • Conforme à la législation 2018

Les actus :

Depuis février 2017, la nouvelle version 1.04 du logiciel N’Hair est conforme à la Législation 2018. En effet, à partir du 1er Janvier 2018, un salon qui utilise un logiciel d’encaissement devra utiliser un logiciel qui satisfait aux « conditions d’inaltérabilité, de sécurisation, de conservation et d’archivage des données » et permettre à l’administration fiscale de contrôler les données enregistrées. Ainsi, les salons de coiffure sont assuré d’être en adéquation avec cette nouvelle loi.

Pour en savoir plus sur le logiciel N’hair cliquez ICI

Sango – auteur – compositeur – interprète

0
©Alexis Builles

« Si on veut connaître un peuple, il faut écouter sa MUSIQUE » – platon

Sango a grandi au Cameroun et a toujours baigné dans la musique de part sa famille.

Son père James Rudolf Moukoko, est le fondateur du premier festival de musique camerounaise dans les années 70.

Dès l’âge de 10 ans, Sango confectionne lui-même son propre instrument de musique.

Bercé par les chansons de Fela Kuti, Charles Lembé, Prince Nico Mbarga Anne Marie Nzié, Manu Dibango ou encore Ekambi Brillant, qui deviendra son parrain musical.

Sango Ndolo, la voix du Cameroun !

Ses goûts musicaux tracent des diagonales entre des univers parallèles et l’emportent au-delà de ses racines africaines.

Arrivé en France à l’âge de 20 ans pour poursuivre ses études, il comprend très vite qu’il veut se consacrer exclusivement à la musique.

Au fil de ses nombreuses collaborations en tant que compositeur, guitariste et choriste avec des artistes en Europe et en Afrique ( Michael Winter, Les Nubians, Manu DibangoPrincess Erika, David Charvet, Ayo, Patrice) il se forge une identité musicale forte, qui trouvera sa manifestation la plus éclatante dans son album « EYALA », qui est le fruit de 2 années de travail en collaboration avec Guy NSangué.

Sur Facebook : Sango Ndedi Ndolo Jacques 

Voici le lien pour acheter l’album EYALA de Sango Ndedi Ndolo http://itunes.apple.com/album/id1252097954?ls=1&app=itunes

Kodama – Le Bar à thés de Vincent et Martin

2

« dans le thé nous puisons amitié et éternité » – proverbe japonais

La découverte de Kodama !

Kodama est un bar à thé créé par Martin Lê et Vincent Brunet, deux amis. Ce jour-là, j’avais rendez-vous avec des copines pour manger un bout dans un de mes restaurants exotiques préférés, « Le BABYLONE BIS » qui se situe au 34 rue Tiquetonne dans le 2e arrondissement de Paris.

Je devais y dîner à 19h30. Arrivée sur place, j’apprends que le restaurant n’ouvre ses portes qu’à 20h. J’avertis alors mes amies et je décide d’aller prendre un café en attendant.

En poursuivant ma route, je découvre au 30 de la rue Tiquetonne, sur ma gauche, une boutique, j’y entre sans trop savoir où je mets les pieds.

Le lieu est sympa. Il respire le bien-être et la quiétude. Je découvre une déco originale.

Au-dessus du comptoir, plusieurs origamis en forme de petits oiseaux de toutes les couleurs. Je suis sous le charme. Une impression de retour en enfance à la vue de ce décor.

Derrière le comptoir, une multitude de flacons remplis de liquides colorés. Sans trop m’y attarder et sans me poser plus de questions quant à leur contenu, je commande au serveur, (qui n’était autre que Vincent Brunet, le co-fondateur des lieux) un café allongé. C’était la boisson dont j’avais besoin à cet instant précis ; ma journée au bureau ayant été intense.

Vincent m’a invité à m’installer et m’a apporté mon breuvage quelques minutes plus tard. Concentrée sur mon téléphone portable en train de surfer sur le net, je sirotais mon café tout en jetant un nouveau coup d’oeil à la déco. Elle me plaisait. Je m’y sentais bien et apaisée.

Tout en surfant, j’écoutais Vincent discuter avec un couple à qui il venait de servir deux tasses de thé. Le jeune homme leur racontait la manière dont il avait infusé chacun des thés et leur détaillait les différentes saveurs et épices qu’ils contenaient.

Il en parlait avec une telle passion que j’ai fini par abandonner instant mon portable pour l’écouter. Une fois son explication terminée je me suis permise de le complimenter pour ce récit fort intéressant. Je lui ai alors demandé où il avait acquis toutes ces connaissances et surtout où je m’étais introduite par le plus grand des hasards.

Il m’a donc indiqué que je me trouvais chez Kodama, le bar à thés qu’il avait cofondé avec son associé Martin Lê. Il m’a expliqué qu’ils avaient tous deux vécu à Taïwan et que c’était là-bas qu’ils étaient tombés sous le charme de cette boisson. Ils avaient ensuite décider d’ouvrir leur bar à thés. Vincent et martin créent, chaque jour,  eux-mêmes leurs thés, dans le laboratoire accessible depuis la cour jouxtant la boutique.

Les fans de café seront également heureux de venir chez Kodama

Une pensée m’a alors traversé l’esprit : « Alors toi tu es trop forte, tu entres dans un bar à thés pour commander un café ! » LOL. Je l’ai partagée avec Vincent qui s’est mis à rire en me disant que les irréductibles du café n’étaient pas pour autant oubliés car chez Kodama on sert aussi de bons cafés issus du commerce équitable.

Ayant encore quelques minutes à occuper, avant l’heure d’ouverture du restaurant, j’ai eus envie de goûter un thés. Après quelques questions sur mes goûts « théiques », Vincent m’a servi une savoureuse infusion aux écorces d’oranges si ma mémoire est bonne.

« théiques » = en matière de thé. Eh oui, il m’arrive d’inventer des mots, les dictionnaires n’étant pas encore assez épais à mon goût ! 

Tout en dégustant mon thé, J’ai trouvé le moyen de parler de Miss Niouz… Et fort heureusement car le rendez-vous pour une interview ne s’est pas fait attendre : tournage dès le lendemain !

Ce fut une belle et agréable rencontre. L’heure de m’éclipser approchait, il me fallait rejoindre mes amies au restaurant. Je me promettais de revenir chez Kodama avec une de mes amies qui adore le bon thé. Juste le temps de faire une photo pour immortaliser l’instant et me voilà partie.

Je vous invite à découvrir Kodama et à y déguster un thé chaud ou glacé. Vous ne serez pas déçu ! Si vous êtes un passionné de thé assistez à un des ateliers proposés par Vincent et Martin. Vous en apprendrez davantage sur votre boisson favorite ! Il vous est également possible de commander des coffrets de thé en ligne via la boutique.

Sachez que chez Kodama vous trouverez également des gourmandises sucrées ou salées.

Découvrez les aventures de Vincent Brunet et Martin Lê ainsi que l’histoire de Kodama en cliquant ICI

KODAMA
30, rue Tiquetonne 75002 PARIS Tel : 01.45.08.83.44
petitmot@the-kodama.com
site internet : www.shop-kodama.com


Horaires :
Du mardi au vendredi 9h – 19h
Le samedi 10h – 20h
Le dimanche 14h – 19h

Un tirage au sort désignera le gagnant/la gagnante d’une dégustation (thé ou café) chez Kodama parmi les participants ayant laissé leur adresse email à l’issu du sondage.

Artiste peintre, Virginie Haye posséde un talent qui a débuté dès son enfance

0

“Le goût est le génie du talent.” – André Suarès

La naissance d’un talent !

J’ai eu la chance d’assister à la naissance du talent de Virginie Haye que j’ai connue lorsqu’elle était toute petite car nous nous rendions chez une connaissance commune.

Elle m’avait déjà à l’époque remis un dessin qu’elle avait pris le soin de réaliser pour moi. J’étais déjà admirative de son talent et j’ai gardé précieusement ce dessin que je partagerais avec vous, si vous êtes sage bien sûr !

Nous nous sommes retrouvé sur Facebook quelques années après. Ah Facebook quelle magnifique invention ! Lorsque j’ai découvert ses tableaux je n’ai pas été surprise car je savais au fond de moi que l’artiste allait se révéler un jour.

Je suis tombée sous le charme d’une de ses oeuvre que je nommerai « Tigre ». Vous vous en doutez, il représente le portrait d’un tigre. Ce qui m’a plus c’est l’incroyable réalisme dans la réalisation de cette oeuvre. Son poil et son regard un peu rougeoyant.

Virginie Haye, est en mesure de réaliser des portraits des personnes ou d’animaux qui vous sont chers à partir de photos.

Peindre est une passion pour Virginie. C’est une personne qui regorge de vie et toujours souriante et elle vous présente son art avec humilité et simplicité.

Virginie réalise également des travaux artistique tels que la création d’une fresque de 14 mètres de long au sein d’une école maternelle afin de rendre le lieu plus agréable pour les enfants.

J’ai découvert lors de l’interview sa collection « FOREVER » qui représente des célébrités ayant marquées nos générations et qui sont décédées. Elle a voulu ainsi les immortaliser sur ses toiles.

Blog : http://vhaye.over-blog.com

Et vous avez-vous eu la chance d’assister à la naissance d’un talent ?

Portrait 2.0 – Service de Portrait Photo Professionnel

0
Portrait 2.0 Portrait numérique Paris http://www.portrait2point0.com

« Dans le regard des autres, nous cherchons d’abord notre propre reflet. »

Bernard Werber

L’image que l’on renvoie est de plus en plus importante et davantage de nos jours avec le développement des réseaux sociaux.

Portrait 2.0 améliore l’identité numérique des particuliers et professionnels avec un portrait qui leur ressemble, référencé sur les moteurs de recherche.

La rencontre d’Alexis Caradet, fondateur de Portrait 2.0

J’avais eu l’occasion, de part mon boulot, de prendre rendez-vous auprès de Portrait 2.0 afin que mon chef puisse « se faire tirer le portrait » et disposer de belles photos professionnelles.

Trouvant les photos très réussies, je décide de contacter Alexis Caradet.

Me voilà partie au 15 rue du Louvres dans le 1er arrondissement. Arrivée sur place, je suis chaleureusement accueillie par la sympathique équipe d’Alexis.

Un accompagnement
personnalisé

Avant le shooting photo, Alexis me présente différentes planches métiers et mes questionne afin d’identifier le type de photos dont j’ai besoin. Il est important d’adopter la bonne posture en fonction de ses besoins, de sa personnalité et de son activité professionnelle.  Je lui explique qu’il me faut des photos pro pour les réseaux sociaux mais également pour mon profil youtube.

Je sélectionne 2, 3 photos et postures qui me plaisent et je suis ensuite installée dans le studio photo pour le shooting.
Thierry, le photographe me sentant un peu tendue me met à l’aise et me conseille quant aux poses à adopter.
Une sélection des meilleurs clichés m’a été adressée afin que je puisse choisir ceux que je préféraient et qu’ils soient retouchés.

Et voilà ma photo !

Portrait 2.0
Si vous aussi vous souhaitez avoir de jolies photos professionnelles, je vous conseille de vous rendre chez Portrait 2.0. Vous vivrez une belle expérience.
Vous êtes un particulier : réservez votre séance en ligne !
 
Nouvelle adresse de Portrait 2.0
51 rue du Faubourg Poissonniere
75009 Paris
01 79 72 47 22
contact@portrait2point0.com

Site internet : http://portrait2point0.com

Retrouvez Portrait 2.0 sur les réseaux sociaux :

Wolfox est une agence de design et de marketing, spécialisée dans les projets sur mesure pour les start-up.

2

« le design est l’ambassadeur silencieux de votre marque » – paul rand

Camila Masetti, jeune entrepreneuse dynamique, a cofondé Wolfox, avec Agathe Machavoine. Je l’ai rencontré lors d’un événement organisé, par le Moovjee, réseau d’accompagnement de créateurs d’entreprises de moins de 26 ans.

Agée de 25 ans, Camila Masetti, n’en est pas à son premier coup d’essai. En effet, elle s’est déjà lancée dans l’entrepreneuriat en créant une entreprise de vêtements pour chiens.

Nous avons échangé lors de l’événement et c’est son dynamisme et sa soif d’entreprendre qui m’ont donné envie de l’interviewer.

Wolfox est une agence de design et de marketing tout-en-un

Située dans le quartier d’Opéra à Paris, cette agence est en mesure de développer votre marque, de l’identité visuelle à la stratégie. L’équipe Wolfox créée également pour vous vos contenus, vos images et vos vidéos en s’adaptant à vos attentes et vos contraintes.

Wolfox est spécialisé dans les projets sur mesure pour les start-up.

L’équipe Wolfox souhaite dynamiser les startups et les business locaux en démystifiant l’aspect marketing et en apportant des solutions efficaces adaptées aux petites structures.

Retrouvez Wolfox en cliquant ICI !

A LIRE

ARTEMPO, rendre l’art accessible au plus grand nombre !

ARTEMPO : RENDRE L'ART ACCESSIBLE AU PLUS GRAND NOMBRE ! Créé en 1991, Artempo, est spécialisé dans la communication à travers l'art contemporain. Cette société a...